Comment les salaires en Belgique ont-ils évolué en 15 ans ?

08-12-2016   Décodage
Crédit photo : Sergey Klimkin

D’après les derniers chiffres publiés par le Service Public Fédéral (SPF) Économie, en 2014, un Belge qui travaillait à temps plein gagnait en moyenne 3.414 euros brut par mois. Les salaires augmentent en Belgique d’année en année. Une augmentation qui ne s’observe pourtant pas de la même manière partout.

Le chiffre de 3.414 euros est une moyenne à prendre avec des pincettes, car il faut savoir que deux tiers des salariés percevaient en 2014 un salaire inférieur. Les derniers chiffres du SPF Économie à ce sujet permettent de mieux percevoir certains phénomènes, comme l’influence de la profession, de la région dans lequel travaille le salarié, le sexe et l’âge du travailleur.

Quelles professions offrent les salaires les plus élevés ?

Si les salaires ont effectivement augmenté depuis une quinzaine d’années, de grandes différences subsistent en termes de profession. Parmi les professions les mieux rémunérées, les directeurs de société arrivent encore et toujours très largement en tête avec un salaire mensuel moyen de 9.253 euros. Ils reçoivent quatre fois le salaire mensuel des serveurs et des barmen, qui ferment la marche avec un revenu de 2.156 euros.

En 2014, les salaires des directeurs de société ont en moyenne augmenté de plus de 1.000 euros par rapport à 2009. Les travailleurs dans la construction de bâtiments connaissent, quant à eux, la plus petite augmentation en 5 ans avec à peine 200 euros.

Y a-t-il des différences entre les régions ?

15319333_10154281851607869_1382430534_n

Crédit photo : Capture d’écran d’un article de l’Avenir / Cliquez pour agrandir

En 1999, le salaire moyen brut du Bruxellois s’élevait à 2.510 euros par mois, en 2014 il est passé à 3.908 euros (+1398 euros, soit + 55,7 %). Le Wallon, quant à lui, gagnait 2.126 euros par mois brut en 1999, pour 3.177 euros en 2014 (+1051 euros, soit + 49,4 %). Faire la navette vers Bruxelles en vaut donc la chandelle car on observe très clairement que le salaire du Bruxellois a grimpé plus vite en 15 ans que celui des Wallons.

Bruxelles offre ainsi de meilleures perspectives d’obtenir un emploi bien rémunéré. Le salaire moyen à Bruxelles dépasse en effet de  14,5 % la moyenne nationale. Les salariés travaillant à Bruxelles tirent considérablement la moyenne belge vers le haut.

Au niveau des provinces, ce sont les salaires des travailleurs du Brabant flamand qui ont le plus augmenté depuis 1999, avec un gain de 1174 euros, alors que le salarié de la province luxembourgeoise n’a vu son salaire brut n’augmenter que de 879 euros.

Les femmes sont-elles moins bien payées ?

Les hommes sont majoritaires dans les très gros salaires de plus de 6000 euros par mois. En effet, 6,4 % des hommes salariés gagnaient ces montants en 2014, contre 3,8 % des femmes salariées. En 2013, les plus petits salaires, c’est-à-dire moins de 2000 euros par mois, étaient presque deux fois plus présents chez les femmes (10,2 % des femmes salariées) que chez les hommes (5,4 % des salariés masculins). Selon les chiffres fournis par le SPF Économie, l’écart salarial tend à diminuer puisque « seulement » 4,9 % des femmes percevaient moins de 2.000 euros contre 3,1 % des hommes en 2014.

Evolution des salaires mensuels moyens en fonction du sexe
Create line charts

Toutefois, même si les salaires ont été revus à la hausse de manière générale, l’écart salarial entre hommes et femmes demeure toujours une réalité. Le graphique le montre, pour un travail à temps plein, les femmes perçoivent toujours moins que les hommes.

Et l’âge dans tout ça ?

L’âge influence également ces différences. L’écart entre le salaire des 35-50 était moins important au début des années 2000 qu’il ne l’est aujourd’hui.

L’écart entre le salaire des moins de 20 ans et des plus de 60 ans étaient de 110 % en 1999. En 2014, il est passé à 112 %. L’écart salarial entre plus jeunes et moins jeunes ne cesse donc d’augmenter.

Les 50-60 ans sont les seuls à avoir connu une baisse de leurs salaires. Entre 2004 et 2006, ils ont vu leurs salaires diminuer de 2,5 %. Depuis tous les salaires augmentent de manière régulière.

On constate donc une augmentation progressive des salaires belges entre 1999 et 2014, avec toutefois des fluctuations selon différents facteurs.

NB : Tous les montants présents dans ces statistiques sont des montants mensuels bruts en euros.

Eléonore LOISEL et Aurélie VANWELDE.

Ecole Universitaire de Journalisme de Bruxelles - ULB © 2020