Fil infos -

L’échec de la trêve humanitaire au Karabakh

13-10-2020  

Pour le quatrième jour consécutif, les belligérants du Karabakh se rejettent la responsabilité des violences et poursuivent les hostilités, malgré la trêve humanitaire visant à permettre l’échange de prisonniers et de corps. Si les conflits entre les séparatistes arméniens du Nagorny Karabakh et l’armée azerbaïdjanaise durent depuis les années 1990, les hostilités en cours depuis le 27 septembre sont les plus graves depuis 1994 : près de 600 morts dont 67 civils. (Belga via La Libre)

> Retour aux fils infos

Ecole Universitaire de Journalisme de Bruxelles - ULB © 2020