Justice et politique : un couple au bord de la rupture ?

Panser la Justice

Justice et politique : un couple au bord de la rupture ?

Deux institutions qui devraient travailler ensemble mais qui se divisent sur différents points: les peines, le budget et l’existence d’un sentiment de revanche.

Justice et politique : un couple au bord de la rupture ?

Deux institutions qui devraient travailler ensemble mais qui se divisent sur différents points: les peines, le budget et l’existence d’un sentiment de revanche.

Laura Desmedt, Elisa Megna et Kelly Roland
Justice et politique, deux institutions qui sont les piliers de la Belgique. Bien qu’elles soient indépendantes, elles doivent travailler en parallèle. Pourtant, elles sont tel un couple en difficulté. Leurs querelles : un point de vue différent concernant les peines, un budget insuffisant et l’existence d’un sentiment de revanche.

Chapitre 1 : Les peines

Alors que la Justice souhaite trouver des alternatives à la prison, certains politiques préfèrent l’emprisonnement, même pour des délits mineurs. Creusons ces différents points de vue.

Chapitre 2 : Le sous-financement

Un palais de justice qui tombe en ruine, la lenteur des dossiers administratifs, le manque de personnel… Le sous-financement de la justice a un impact sur une série de facteurs. Si les politiques et les acteurs du monde judiciaire s’accordent sur le manque de fonds alloués à la justice, les points de vue divergent quant à la manière de financer la Justice.

Chapitre 3 : Une revanche ? 

Dans une relation déjà pleine de tensions, le pouvoir judiciaire doit, en plus, pallier un sentiment de revanche de la part du monde politique. Si certains ne voient aucune rancune entre les deux pouvoirs, plusieurs acteurs du monde judiciaire ont l’impression que la classe politique leur reproche d’avoir condamné certains d’entre eux par le passé.

Mots-clés : # # # # #

Kelly Roland

J’aspire à créer, plus tard, ma propre émission télé qui expliquerait le fonctionnement de la justice. Mais, comprendre pourquoi la justice aurait un éventuel dysfonctionnement est tout aussi important. C’est pour cela, que je me suis intéressée à la relation entre la politique et la justice.

Laura Desmedt

La politique belge m’a toujours passionnée. Bachelière en sciences politiques, je souhaitais et souhaite toujours vulgariser le sujet afin de le rendre accessible à tou.te.s. « Panser la Justice » fut donc une opportunité de décortiquer les relations entre justice et politique pour ce public.

Elisa Megna

Trouvant depuis toujours qu'il est important de comprendre le monde dans lequel nous vivons, il me tenait à cœur de comprendre le fonctionnement de la juste et les rapports qu'elle entretient avec le monde politique. Ce projet journalistique me permet alors de faire part de ces informations à un public qui, comme moi, aime comprendre le monde qui l'entoure.

Dans le même chapitre