La tendance aux listes citoyennes : focus sur la percée d’Agora à Boussu

15-11-2018   Magazine
Par Dath Mégane

A Boussu, la liste citoyenne Agora a récolté 11,28 % des votes lors des dernières élections communales. Elle devient désormais la troisième force politique de la commune.

Pour une première, c’est une réussite. La liste Agora est une nouvelle venue dans la commune de Boussu avec quatre autres listes citoyennes. Comment expliquer cette hausse en Wallonie ?

1) Une lassitude des partis traditionnels

Après les scandales Publifin et du Samusocial, les citoyens souhaitent dépoussiérer la politique communale. L’entité de Boussu-Hornu n’échappe pas à la règle. David Brunin, cinquième sur la liste Agora à Boussu, confirme : « Nous voulons insuffler un vent de fraîcheur dans la ville et faire participer les citoyens dans la vie politiqueNous avons notre mot à dire. ».

2)    Faire de l’écologie une urgence

« Agora n’a pas les mêmes valeurs que le PS », c’est ce qu’affirme David Brunin. Le programme de la liste citoyenne s’axe autour de deux priorités. D’un côté, Agora souhaite conscientiser la population sur l’environnement et de l’autre, faire participer le citoyen aux décisions du Conseil communal. Des propositions qui répondent aux inquiétudes de la population sur l’environnement.

 3)     Un contact quotidien avec la population

Depuis la méfiance envers les partis traditionnels, les habitants voteraient donc de plus en plus pour les listes citoyennes. David Brunin en est convaincu : connaitre personnellement sa population est un avantage. « Je suis facteur depuis 29 ans. J’ai un contact régulier avec les boussutois et hornutois et je connais leurs desiderata  ».

Si les listes citoyennes ont le vent en poupe, ce n’est donc pas un hasard. Un ras-le-bol des listes composées uniquement d’hommes politiques, une priorité à l’écologie et une connaissance de la population : voici les forces de la liste Agora.

 

Step by Step Charts
Infogram

Ecole Universitaire de Journalisme de Bruxelles - ULB © 2020