Du papier au juge robot

Panser la Justice

Du papier au juge robot

Numériser pour une justice plus rapide et plus efficace.

Du papier au juge robot

Numériser pour une justice plus rapide et plus efficace.

Maxime Denison, Corentin Laurent
Du papier à l’ordinateur, du dossier classé dans une armoire à un code informatique ou encore du greffe à son bureau… Voilà des exemples de la transition numérique qui s’offre à la justice belge depuis déjà des années. Pourtant, l’histoire est semée d’embûches. Découvrez comment les acteurs du monde judiciaire sont intervenus, chacun à leur niveau.

Fin des années 1990, des magistrats ont lancé l’informatisation de la justice belge avec le projet “Mammouth”. Au départ, il fallait simplement installer des ordinateurs dans les juridictions. Cependant, avec l’explosion du numérique au début du 21e siècle, la deuxième étape, celle de la numérisation, est arrivée très rapidement. Des personnes étaient chargées de développer les outils informatiques, mais plusieurs éléments sont venus ralentir les objectifs initiaux.

Aujourd’hui, le public et le privé essayent, chacun de leur côté, d’apporter leur pierre à l’édifice. Tous vont néanmoins dans la même direction : faciliter le travail dans le système judiciaire, notamment grâce au gain de temps. Au travers de ce reportage, nous vous proposons de retracer l’histoire de la numérisation de la justice belge, mais également de vous montrer de quoi la justice de demain sera peut-être faite.

 

Crédits :

L’image est de Maxime Denison.
La musique est “Tetra” de Sebastian. Ecoutez-la ici.
Les sons proviennent de la banque sonore BBC sounds effects.

Mots-clés : # # # # #

Dans le même chapitre