Les mots comme unité à Molenbeek

19-10-2017   Magazine

La première édition du projet « Dictée sur la ville » s’est tenue dans la commune bruxelloise de Molenbeek. Une occasion ludique pour petits et grands, de se remémorer ou de découvrir les plaisirs de la langue française.

Il y a quatre ans, le petit Prince de Saint-Exupéry retenait l’attention de la banlieue de Clichy Sous-Bois en France. Au micro, Rachid Santaki, un écrivain déterminé à partager l’amour des mots et du français. Inspirée par la « dictée des cités », l’équipe d’Alohanews a organisé le samedi 14 octobre à Molenbeek, la première édition de la « dictée sur la ville ». Alohanews c’est à la fois : un média participatif créé en 2012 ne jurant que par l’information, la paix et l’unité et une devise pleine d’espoir : « ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous divise » .

Grâce aux différentes mobilisations sur les réseaux sociaux, le Centre communautaire maritime de Molenbeek a ainsi accueilli 70 participants motivés et curieux d’en apprendre plus sur le projet.

Une initiative qui prend du sens dans une commune où l’étiquette qui colle à la peau des habitants et celle de la « capitale du terrorisme ». En effet, suite aux agissements de certains molenbeekois dans divers attentats, les généralisations, méfiances et préjugés n’ont pas cessés de pleuvoir sur les citoyens. Le rétablissement d’une réalité oubliée sur le terrain était donc primordial pour Alohanews :

Crédit photo : Alohanews
Crédit vidéo : Gloria Mukolo

Ecole Universitaire de Journalisme de Bruxelles - ULB © 2020