Communales 2018 : La restauration Moreaux à Molenbeek

18-10-2018   Magazine
Par Marie - Gabrielle Della Mora

Moreaux le retour… oui mais pas Philipe mais bel et bien sa fille, Catherine qui est devenue de bourgmestre de Molenbeek. Ce choix est un cri du cœur des habitants de la commune.

Avoir comme nom de famille « Moreaux » quand on se présente aux élections communales à Molenbeek est un énorme avantage par rapport aux autres candidats. Catherine Moreaux, fille de Philipe Moreaux qui était à la tête de la commune durant 20 ans : « Il a été  très critiqué pour sa  tolérance. Les gens ont cru que la tolérance était un droit » explique Barry un habitant de Molenbeek. « Le père Moreaux est une légende pour nous les habitants de Molenbeek. Il s’occupait de la commune  avec compréhension, il s’est intéressé à la différence des communautés. Il a fait preuve de tolérance, jusqu’à se marier avec une marocaine. » s’oppose Mehdy un jeune étudiant bruxellois, qui vote généralement à gauche.

 

Le changement c’est maintenant

La majorité de la population de Molenbeek ne veut pas que Catherine Moreaux entreprend la même politique que son père. En effet, depuis les attentats de Paris en 2015, la commune souffre d’une image négative. « Nous voulons que l’image de notre ville change » affirme Barry.

 

Abdel un autre habitant de Molenbeek raconte une anecdote : « Il y a quelques semaines, je suis allé aux Etats – Unis pour mon travail. La sécurité de l’aéroport m’a gardé une quinzaine de minutes pour me poser quelques questions car j’habite Molenbeek. Nous sommes connus dans le monde mais pas pour de bonnes raisons. Il faut que cela change ! »

 

Même si la majorité des habitants de Molenbeek affirme avoir voté pour Catherine Moreaux pour qu’elle améliore l’image de la ville. D’autres ne voient que son nom et ils espèrent un retour en arrière : « Durant la campagne communale, elle se promenait avec son père des les rues. Certaines personnes ont cru en voyant ça que le passé allait resurgir. » déclare un habitant de Molenbeek. « Son père est malade donc elle a joué sur ça pour acquérir plus de voix. Comme les molenbeekois considère Philipe un peu comme un père, ça a  touché beaucoup de gens qui ont finis par voter pour elle » renchérit Mehdy, ce jeune électeur gauchiste.

 

Résultats élections

 

Infogram

Ecole Universitaire de Journalisme de Bruxelles - ULB © 2020