Les migrants du Parc Maximilien auront un toit pour l’hiver

26-10-2017   Magazine

Bruxelles va louer un immeuble pour accueillir les migrants en transit. La Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés et les ONG seront à la manœuvre.

Lueur d’espoir pour les migrants du Parc Maximilien. Alors que le froid s’installe dans la capitale, le conseil communal s’est accordé pour la location d’un immeuble destiné à les accueillir. Seule la N-VA a voté contre le projet. Peu étonnant quand on sait que Theo Francken, secrétaire d’Etat N-VA à l’Asile et la migration, a toujours critiqué cette idée.

« La création d’un centre d’accueil et d’orientation à part entière pour les migrants en transit à Bruxelles donne un mauvais signal total. »

L’échevine Karine Lalieux regrette que le gouvernement fédéral ne prenne pas ses responsabilités. Elle salue toutefois la décision de la Ville de Bruxelles.

 

La Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés, qui vient en aide aux migrants, partage ce point de vue : « La plateforme salue la décision de la Ville mais déplore l’absence de solution structurelle proposée par la Région ou le fédéral ». C’est la Plateforme qui gérera le centre, en collaboration avec la Ville et d’autres organisations comme Médecins du Monde.

« Nous continuerons nos actions tant que l’Etat ne prendra pas complètement sa responsabilité  »
Mehdi Kassou, Administrateur et chargé de la communication de la Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés

Pour Mehdi Kassou, administrateur et chargé de la communication de la Plateforme, le centre permettra de soulager les citoyens qui hébergent les migrants. Pour autant, les bénévoles seront toujours les bienvenus. Ils participeront d’ailleurs à l’accompagnement des migrants jusqu’au bâtiment.

 

Le Parc Maximilien, près de la gare du Nord, où les migrants vivent dans des conditions très précaires.

Crédit photo : Clémence Deswert

Ecole Universitaire de Journalisme de Bruxelles - ULB © 2020