NaNoWriMo : La communauté du stylo

30-11-2017   Magazine

Mercredi 29 novembre,18h30. Un café à deux pas de la Grand Place.
Une dizaine de personnes sont réunies pour la fin du NaNoWriMo. Le même but : écrire, et vite il ne reste que 29 heures !

Le NaNoWriMo est un défi consistant à écrire un roman de 50 000 mots en un mois, du 1er au 30 novembre.  Des groupes sont mis en place comme les write in ou l’on rencontre d’autres participants.

Ce mercredi signait le dernier write in des nanobes bruxellois.

Clint, à la chevelure bleue vient d’arriver. A sa gauche Bertrand parle avec Justine d’astrophysique. Nadège est plongée dans son écran. Dans une demie heure il y a une Word War : 30 minutes non stop d’écriture. On prépare les écouteurs et les casques. C’est parti ! Puis, il faudra ajouter son nombre de mots à son compte total. Il en faut 50 000 pour relever le défi !

 


A ma droite Laure-Anne, vient de terminer.

Je connais le NaNoWriMo depuis très longtemps. Chaque année je me disais qu’il fallait que je le fasse puis j’oubliais… l’année dernière pendant mon Erasmus en Pologne je me suis lancée. 50 000 mots c’était une grosse barrière et j’ai réussi le Nano en 12 jours ! Mon défi cette année était de le faire avec mes études… et je suis fière de moi. J’ai écrit 5000 mots les deux premiers jours et après 1667 mots par jour !

Pour se lancer dans l’écriture sans attendre novembre prochain, NaNoWriMo organise aussi des évènements durant l’année. Quelques applications comme Writeometer ou Write or Die peuvent également aider à écrire tout au long de l’année.

 

Crédit photo : Stéphanie Karagirwa

Ecole Universitaire de Journalisme de Bruxelles - ULB © 2020