Pepsi et Lay’s désertent le Colruyt

30-11-2017   Magazine

Certains ont paniqué lorsqu’ils pensaient ne plus jamais retrouver de Lay’s ou de Pepsi au Colruyt. Pas d’affolements, ce n’est que momentané. La firme belge est en pleine discussion avec le groupe PepsiCo. Une petite guerre de prix, qui prive certains de leurs pêchés mignons.

 

Une vingtaine de produits du groupe PepsiCo sont concernés. La raison de ce différent résulte de la récente fusion du groupe Ahold et Delhaize, qui tente de faire concurrence aux discounters comme Colruyt, Aldi, Liddl. En réduisant ses prix d’achat, Ahold Delhaize augmente ses bénéfices, et baisse ses prix en magasin. Delhaize compte ainsi attirer les clients, qui font généralement leurs courses dans des magasins à prix attractifs comme Colruyt. Ce dernier réclame lui aussi des prix à la baisse, résultat du conflit.

Colruyt, réputé dur en affaires, ne compte pas se laisser faire. Les discussions entre les deux parties dureront tant qu’un commun accord n’est pas intervenu. Du côté du consommateur, certains sont déçus de ne plus trouver ce qu’ils cherchent. Pour réconforter les plus démunis, Celia Decock, responsable presse du groupe rassure : « Comme toujours, nous sommes convaincus que nous arriverons à trouver une solution à court terme, c’est important pour nous que les clients puissent rapidement retrouver leurs produits dans les magasins  ».

Pour les plus gourmands, pas d’inquétude. Colruyt ne vous prive pas totalement des produits, contrairement à ce que certains médias affirment. Seules certaines saveurs, certains goûts, ont disparu des rayons. En clair, quelques produits ne sont temporairement plus disponibles, notamment le CanadaDry,Pepsi ou les Lay’s poivre et sel. Si par malchance vos articles fétiches désertent les étalages, pourquoi ne pas tester d’autres produits ? Après tout, un peu de changement, ça ne fait jamais de mal !

 

Crédit photo : Céline Van Hemelryck

Ecole Universitaire de Journalisme de Bruxelles - ULB © 2020